partenariat de service et de recherche avec l'AP-HP

Français English Chinois
Actualités
5th Digital Pathology & AI Congress
La nanoprotéomique vient de naître
Analyser les protéines via un nanopore
Visitez notre nouveau site internet dédié aux services
Excilone est soutenue par la région et BPI

Excilone
Parc Euclide
6/10 Rue Blaise Pascal
78990 Elancourt - France

Tous droits réservés© 2018
 


Actualités

partenariat de service et de recherche avec l'AP-HP

 

La société Française, Excilone continue son développement et annonce la signature d’un double partenariat de service et de recherche avec l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris le 27 Aout 2015.

Basée à Elancourt dans les Yvelines, Excilone est spécialisée en Pathologie Numérique et en Micro-NanoGénomique.

Ce double partenariat a été signé avec le Professeur Philippe MANIVET du Centre de Ressources Biologiques (CRB) BB-0033-00064 du groupe hospitalier Saint Louis-Lariboisière-Fernand Widal, basé à l’Hôpital Lariboisière à Paris.

Le premier partenariat concerne la réalisation de prestations de service grâce à la technologie DEPArray®. La société Excilone installera cette technologie brevetée au sein de la plateforme d’analyses spécialisées du CRB à l’Hôpital Lariboisière pour isoler des cellules uniques ou d’autres évènements rares, à partir de différents fluides biologiques. Ceci permettra de proposer une solution de service unique s’adressant aussi bien aux laboratoires privés (CRO, industrie Pharmaceutique) qu’aux structures publiques (laboratoires académiques de recherche, INSERM, CNRS…) et de donner ainsi accès à la communauté scientifique à une technologie innovante. Le but sera de mieux appréhender certains mécanismes cellulaires, ou de détecter des anomalies à un stade très précoce, bien avant qu’elles ne le soient par les techniques traditionnelles (IRM, Radiologie…) et que la pathologie soit déclarée.

Un deuxième partenariat de Recherche et Développement a été signé conjointement entre les deux structures. Ce projet de recherche est dédié au développement d’outils innovants de diagnostic des pathologies humaines à partir de l’identification, du tri et de l’étude dans les prélèvements biologiques (fluides biologiques, biopsies, lignées cellulaires tumorales, iPS, etc) des cellules rares (cellules tumorales circulantes, CTC, cellules endothéliales circulantes, CEC, cellules fœtales, cellules souches).

Ce projet de recherche devrait permettre la mise au point de nouveaux outils permettant une analyse très fine de prélèvements non invasifs, à un stade précoce de développement d’une pathologie, de mieux comprendre son mécanisme physiopathologique, ou encore de servir à la mise en évidence de marqueurs précoces de diagnostic, de pronostic ou pour le suivi de l'évolution d'un traitement.